Bali Part III : entre Lombok et Gili Meno.

Gli meno

Troisième article sur Bali, ou plutôt sur Lombok et Gili Meno, deux iles se trouvant à proximité de Bali et indépendantes de celle-ci. Autant vous dire que les paysages sont très différents et que les activités sur ces îles ne sont pas à la visite historique, mais plutôt sous le signe de la plage , de la plongée et de la bronzette. 

Palmtrees Lombok

D’Ubud à Lombok :

Après un réveil aux aurores (5h30), un panier petit-déjeuner préparer par l’hôtel ( Furama Villas and Spa Ubud) ,nous voilà partis pour 2h de car en direction de Padang Bay afin de prendre le fast boat et rejoindre Lombok. On a traversé la moitié de Bali et de voir l’agitation du matin, des gens qui vont travailler, des enfants allant à l’école ( en scooter pour être plus précise) tous en uniforme, m’a donnée une autre vision de l’île, qu’on n’a pas vraiment quand on ne fait que visiter par nos propres moyens.

Arrivés à Padang Bay, 30 degrés, un monde à ne plus pouvoir circuler aux abords du port car quasiment tout le monde utilise les fastboats ( beaucoup plus rapide que les ferries publics) pour rejoindre les îles Gili ou Lombok. On s’enregistre, on prend un café, et on embarque au bord du bateau plein à craquer. Celui-ci fait plusieurs arrêts donc il faut compter à peu prés 1h-1h30 pour rejoindre Lombok. Ca permet de profiter du paysage, des mini îles et de l’eau turquoise qui entourent Bali.

Je ne pourrais pas vous donner le tarif du fast boat car le transfert aller-retour était compris dans notre forfait avec Voyage Privé. Néanmoins ,la compagnie qu’on a prise était Ekajaya Fast Boat. Il faut faire attention à toutes les compagnies que vous pouvez trouver aux alentours du port ou même dans les autres villes, ce sont soit des attrapes nigauds, soit des compagnies peu fiables.

Arrivés à Lombok, direction l’hôtel Anema Resort où nous allons passer encore 3 jours. L’hôtel est situé en bord de mer, ce sont des petites villas avec des piscines privatives encore une fois, mais plus dans le concept du complexe que des villas. On est pas sur le grand luxe proposé dans notre hôtel d’Ubud mais quand on sait qu’on va passer plus de temps à la plage que dans la chambre, on ne fait pas les fines bouches. Tout le confort nécessaire était là, et nous avions même un vidéo-projecteur. On a tellement apprécié l’expérience du grand écran comme au cinéma, qu’on en a désormais un à la maison…

Un grand parc, une salle de sport, un SPA, une grande piscine surplombant la mer et un accès direct à la plage. Clairement, après avoir crapahuté à Ubud on avait besoin de se reposer et de ne rien faire. C’est ce qu’il s’est passé le jour de notre arrivée et le lendemain. L’hôtel était un peu excentré du centre ville de Lombok mais en taxi on y était en 15 minutes et ça nous a permis de faire un restaurant sympathique le soir et des petites courses.

Au final, on a pas beaucoup vu Lombok ou du moins quasiment pas de jour. De ce que j’en retiens, c’est une île très grande, même plus grande que Bali si mes souvenirs sont bons. Bien entendu, les gens sont tout aussi agréables, souriants et curieux ! Les plages sont très belles mais pas autant que celles des îles Gili que nous avons vu lors de notre transfert. C’est pour cette raison qu’on a voulu bouger un petit peu et par nos propres moyens.

Gli meno

Gili Meno Island :

Les îles Gili sont au nombre de trois : Gili Meno, Gili Air et Gili Trawangan. Elles sont toutes côte-à-côte et ont comme point commun qu’aucun véhicule motorisé ne circule sur  ces îles ! Tout ce fait à pieds ou en calèche. On a décidé d’aller à Gili Meno , l’île qui combine calme et belle plage contrairement à Gili Air qui est beaucoup plus « festive » et Gili Trawangan où il y a beaucoup trop de monde.

Pour rejoindre Gili Meno, on s’est débrouillés sans l’aide de l’hôtel : on a pris un taxi direction le port , ratés le premier ferry ( il fallait attendre jusqu’à 14h pour avoir le prochain), et finalement pris un fastboat pour 50 euros aller-retour pour nous deux. La traversée n’a duré que 30 minutes. Une fois les pieds sur l’île on était subjugué : des petites villas d’un côté avec des restaurants, des lits balinais en bord de mer, une plage de sable blanc et une eau turquoise transparentes qu’on y voyait tous les poissons ! On a fait une partie de l’île pour trouver l’endroit le plus agréable où se baigner. Une fois installés, masque, chaussons aux pieds, on a fait du snorkeling pendant 2 heures à regarder les poissons, les récifs à découvrir tout cet écosystème qu’on ne voit que très rarement.

Par contre, pensez bien à vous protéger, la crème solaire indice 50 n’a pas suffit à me protéger des coups de soleil et j’ai fini avec de la biafine sur tout le corps jusqu’à Singapour ! Le soleil tape très fort, même si on ne le sent pas dans l’eau et ca peut être très traitre.

Bien entendu , on a fini par avoir faim, et j’avais repéré sur le blog de BaliSolo quelques adresses, notamment le Mallias Bar qui fait partie du cottage où vous pouvez louer des bungalows. Ca n’a pas raté, c’était délicieux, des serveurs d’une extrême gentillesse et tellement drôle ! Ils m’ont vu prendre tellement de photos qu’ils ont voulus que les prenne à leur tour et j’ai trouvé ça tellement spontané, tellement « vivant » que je repense toujours à cet instant quand je regarde mes photos de Bali.

Au final , Gili Meno c’est une île à taille humaine, où tout se fait à pied, où on respecte l’environnement ( aucun plastique n’est utilisé) , avec des paysages à couper le souffle, des bungalows qui longent la plage, des calèches comme dans les westerns, des récifs magnifiques, de la farniente et de la tranquillité à ne plus savoir quoi faire. Je recommande à 10 000%. C’était mon plus beau souvenir de Bali, cette journée à ne rien faire et à me sentir comme une enfant de 5 ans avec ses jouets à la plage.

Gili Meno

Gili Meno

Gili Meno

Gili Meno

Gili Meno

Ekajaya Fast Boat Padang Bay

Gili Meno

Fast Boat PadangBai

Gili Meno Bungalows

Gili Meno plage

Mallias Bar Gili Meno

Mallias Bar Gili Meno

Mallias Bar Crew Gili Meno

Gili Meno Beach

Sunset Gili Meno

Les adresses citées :

 Hôtel à Ubud : Furama Villa and Spa 

Transfert PadangBai-Lombok : Ekajaya Fast Boat

Hôtel Lombok : Anema Resort and Spa 

Manger à Gili Meno : Mallias Bar

Séjour Ubud et Lombok : Voyage Privé

 

Doun’s.

Publicités

Une réflexion sur “Bali Part III : entre Lombok et Gili Meno.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s